Challenge

Challenge
Projet en cours d'élaboration

jeudi 9 juin 2011

J'ai lu ... Les artefacts du pouvoir



Titre : Les Artefacts du pouvoir

Auteur : Maggie Furey

Éditeur: J'ai lu

Critique :

En des temps reculés, quatre armes magiques, les Artefacts, furent créées. Seuls les Mages pouvaient les utiliser. Au cours du grand Cataclysme qui bouleversa le cours de toute chose, les Artefacts se perdirent et avec eux l'histoire des mages, les pouvoirs des ailés et l'existence même des Léviathans et des Phées.
Aurian est une petite fille vive, curieuse et courageuse, sauvage surtout. Vivant avec sa mère, volontairement à l'écart de la société des mages, l'enfant découvre en cachette l'étendue de ses pouvoirs. Forral sera son professeur et son protecteur durant toute son enfance. Jusqu'à ce que, devenue jeune fille, elle intègre l'école de magie. Forral la suivra bien sur, mais ne parviendra pas à la protéger de la folie de Miathan qui, assoiffé de pouvoir, ivre d'amour pour Aurian, finira par déterrer l'un des quatre artefacts et causer sa mort.
A partir de cet instant, submergée par le chagrin et la colère, Aurian n'aura plus qu'un seul et unique but, retrouver les trois artefacts manquant et éliminer Miathan.
Sur sa longue route, la jeune femme apprendra la sagesse et la patience. Elle découvrira les Léviathan et les Phées, rencontrera de fidèles amis tel Anvar un mage qui s'ignore, Shia une colossale panthère, Chiam, les Xandims, les Nightrunners et bien d'autres peuples.

Une saga extraordinaire...

    Maggie Furey a créé un univers très élaboré, les paysages sont sublimes, les personnages sont variées, chaque personnage qui entre dans le l'histoire aura un rôle important à jouer le moment venu et les us et coutumes de chaque peuples sont très riches de détailles.. 
Cette lecture fut un voyage au cours duquel je me suis laissée porter.  
 L'inspiration celtique qui souffle sur cette saga, tel une piqure de rappel vers les classiques Arthurien, est aussi très agréable. On retrouve, avec plaisir, la Dame du Lac ou la Cailleach.


Maggie Furey a su donner le rythme idéale à l'histoire, les chapitres sont courts, le rythme soutenue. On a pas le temps de s'ennuyer une seconde. L'auteur maîtrise son univers à la perfection et nous transmet l'amour qu'elle lui porte.

2 commentaires:

  1. J'adore ta photo de présentation! et Winnie!

    RépondreSupprimer
  2. Lol, on aime aussi Winnie à la maison! Merci

    RépondreSupprimer